« Origami et Art japonais » 

Origami, Haïkus et Calligraphie japonaise  sont les  thèmes de l’exposition à laquelle vous convie l’association Art-Détente

Dominique CHIPOT a pratiqué la photographie, il est également attiré par la littérature japonaise, il découvre le haïku et s’ensuit une passion pour la poésie brève japonaise. Il vous propose « Le photo-haïku », poème suggérant en un maximum de 17 syllabes des sensations  ressenties au fil du  quotidien et rien ne doit le compléter. Pourtant depuis 2004, il va marier le haïku et la photographie dans des oeuvres originales qui seront appréciées des Japonais lors d’expositions au Japon. Venez vous laisser convaincre du lien étroit qui naît de la rencontre et du          texte. La photo, finalement, doit inciter le lecteur à vouloir lire le haïku. La photo capte, le texte est capté.

François ZIEGLER et ses élèves du club d’Origami de la MJC Lorraine ont pour objectif de vous montrer les différents aspects de l’origami traditionnel et contemporain. Tout le monde a eu un jour l’occasion de plier un bateau, une cocotte, un avion, sans se douter que cette activité ludique, considérée comme un amusement pour enfants, constitue une approche d’un art authentique, fruit d’une longue tradition. L’origami, de ori ( pliage ) et kami ( papier ), est l’art du pliage de papier. Né en Chine, le Japon est identifié comme le pays ayant le plus contribué au développement de cet art et où sa pratique s’est le plus perfectionnée. Aujourd’hui, des créateurs toujours plus nombreux ajoutent de nouveaux modèles. Le club de la MJC Lorraine, laissant libre cours à l’imagination et à la créativité, vous ferons découvrir selon la sensibilité et le style de chacun, des mondes colorés et très différents allant du monde de la mer aux personnages de fiction sans oublier les thèmes plus traditionnels.

Rei HAYASHIMOTO, maître de calligraphie japonaise et diplômée de l’école de Calligraphie japonaise NIHON SHUJI, pratique cet art depuis l’âge de quatre ans. Venez vous imprégner de la beauté inconditionnelle de la calligraphie japonaise       ( Dô signifie la voie et  Sho signifie l’écriture )  ou Shodo « la voie de l’écriture ». Le Sumie est l’encre de chine utilisée, diluée elle permet d’obtenir des nuances de noir et gris. Lors de la réalisation, l’artiste joue avec la dilution de l’encre, la position du pinceau, la force et la vitesse pour modifier l’épaisseur et la netteté des lignes.

Art-Détente remercie infiniment les exposants, Dominique CHIPOT animateur de conférences et d’ateliers sur le Haïku, François ZIEGLER professeur et animateur d’ateliers d’Origami et Rei HAYASHIMOTO maître de  Calligraphie japonaise et        membre de l’Association Vert Coquelicot en section japonaise,  pour leur générosité à l’égard des patients et de leurs familles à l’Institut de Cancérologie de Lorraine.  

 

Partager sur les réseaux sociaux :